Pages

samedi 1 février 2014

Helmut







Alors qu'on lui demandait le 1 février dernier à Munich dans un colloque si l'OTAN existerait encore dans dix ans, Helmut Schmidt a répondu: 

 "Mir ist das ziemlich gleichgültig, ob es die Nato in 10 Jahren noch gibt. Mir hat auch die bisherige Debatte nicht gefallen.“ Europas Bedeutung nehme rasch ab, immerhin begeistere sich die Welt für europäische Musik und Literatur, das gebe Hoffnung. „Ich bin mehr dafür, sich mit den nächsten 50 Jahren zu beschäftigen.“ 


2 commentaires:

  1. À lire ce billet après celui consacré à Gloria Grahame, on est porté à penser que Helmut Schmidt a lui aussi tout laissé tomber.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était, je crois, découragé et atterré.

      Supprimer