Pages

lundi 27 juillet 2015

Homonymes



                                 Frank Ramsey     
                                                             Taylor Swift


     Parmi les nombreuses choses qui m’irritent quand je fais une recherche sur internet, il y a le phénomène des célébrités homonymes ou quasi homonymes, qui accaparent toutes les premières pages Google (ou autre moteur), rendant invisibles les célébrités authentiques. Par exemple, cherchant « Jonathan Swift » je tombe sur des dizaines de pages sur Taylor Swift, une blonde insipide chantant des airs acidulés. Le poids de cette blonde l’emporte manifestement sur celui du Doyen. Cherchant Frank Ramsey, je tombe sur un basketteur. Manifestement un grand nombre de gens ne connaissent sous ce nom que le second. Plus bénin, quand je cherche le psychiatre américain Brendan Maher, je tombe sur « an Irish Hurler », joueur d’une sorte d’ancêtre irlandais du cricket. Cherchant des informations sur la planète Pluton, je tombe sur Pluto, le chien de Mickey. 




Le pire vient quand je tape sur internet mon propre nom. Je tombe immédiatement sur un homonyme qui fait du moto-cross, ce qui ne me remonte pas le moral. Ces homonymats peuvent conduire à la faillite : une entreprise indienne nommée Grexit a dû récemment changer de nom, le sien étant devenu invisible en raison de l’actualité récente. Les prénoms des enfantsétant déterminés par les chanteurs et les jeux vidéos, si vous voulez survivre un jour dans l'infosphère, donnez à vos enfants des noms vraiment originaux. Appelez vos filles Zénobie ou Gustavine, et pas juste Appoline ou Zoé, vos garçons Nabuchodonosor ou  Nicéphore que plutôt Nathanaël. 
 
    Mais au fond, ai-je raison de m'indigner de ce que Taylor Swift soit plus célèbre que Jonathan Swift, Frank Ramsey le basketteur plus célèbre que le mathématicien , et Pascal engel le motocycliste plus célèbre que Pascal Engel le philosophe? On parle de "sagesse des foules" (J. Surowiecki) et on a pu montrer que les foules, plus elles sont nombreuses, finissent par avoir des opinions qui convergent vers la vérité. Si la majorité converge vers Taylor Swift plutôt que vers Jonathan Swift, rien de plus normal: c'est que la sagesse prescrit d'admirer Taylor, une aimable blonde fadasse  plutôt que Jonathan, vieillard misanthrope et laid. La première n'a -t-elle pas obtenu un  Q score, score de mesure de la célébrité. le Doyen n'a aucune chance d'en obtenir un. Si je respecte la vérité, je dois respecter l'opinion vraie majoritaire.

12 commentaires:

  1. En utilisant le moteur Ixquick la recherche web pour Jonathan Swift ne fait pas référence à une demoiselle et la recherche image ne montre aucune blonde, on ne connait que le doyen . Pour Frank Ramsey la recherche affiche en 1er l'article anglais de wikipedia sur le mathématicien ensuite la version française. Pour la recherche image la première image est celle du basketteur la seconde le mathématicien.
    Comme quoi il ne faut pas désespérer d'internet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le billet disait qu'il faut respecter internet , quodcumque dat nobis.
      Je parlais de Google . Je ne connais pas Ixquick. Quand vous tapez Swift, vous avez d'abord une marque de bagnole, puis le Swift code, et Jonathan vient ensuite, et puis Taylor. C'est vrai que le basketteur arrive en N° 3 après le mathématicien. Cela dit, cela ne change rien au problème que je pointais.

      Supprimer
  2. Et mieux encore :
    Ixqick ne connais que le philosophe Pascal Engel sur la première page , celle audela duquel on va rarement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mon problème n'est pas d'être plus célèbre que mon homonyme, mais d'en avoir un....

      Supprimer
    2. Je ne vois pas en quoi cela constitue un "problème", d'autant
      que la singularité, si c'est de cela qu'il s'agit, mais j'en doute, puisque la coquetterie ne semble pas ici de mise, la singularité, dira-t-on, se conquiert par d'autres voies que le nom

      Supprimer
  3. Oh mais dans ce cas, sur cette page de Linkdein https://fr.linkedin.com/pub/dir/Pascal/Engel vous en avez rien moins que 14. Le problème est d'être visible sur internet. Il ne me semble pas qu'être visible implique nécessairement la célèbrité ou la notoriété alors que l'inverse l'assure. C'est probablement l'une des raisons pour laquelle ixquick ne renvoit pas Taylor Swift lorsque l"on cherche Jonathan.

    RépondreSupprimer
  4. Surprenant, je n'ai jamais accepté d'être sur linkedln, encore moins sur autre réseau social, sauf academia edu.
    la question que je soulevais dans ce billet était: y a t il une correlation entre visibilité élevée sur internet et vérité ( vérité quant à la valeur d'une oeuvre ou quant à son potentiel de produire des vérités)? voir le très intéressant article de Olsson référé dans le billet.

    RépondreSupprimer
  5. Il manque un Dieu capable d ' affecter à chaque site une note évaluant sa véracité.

    RépondreSupprimer
  6. Il y aura sans doute un jugement dernier et les derniers sur les pages google seront les premiers . Le paradis informatique sera donné aux justes, qui seront en tête de liste sur les moteurs de recherche.

    RépondreSupprimer
  7. -Il se trouve que Pascal Engel, lorsqu'on "tape" son nom, figure parmi les premiers sur les pages Google;
    - par ailleurs, on ne voit pas en quoi l'homonymie constitue un "problème" (réponse à Ossipnadeja). La singularité ne réside pas dans le nom, à supposer qu'il s'agisse de cela, ce dont on doute dans un blog qui ne nous a guère habitués à ce genre de coquetterie...

    RépondreSupprimer
  8. je n'aurais pas dû mentionner le nom de Pascal Engel , qui n'est qu'un parmi les gens victimes d'homonymie. Un ami m'a signalé celui-ci

    http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/boischaut/2014/07/18/le-pianiste-et-ancien-adjoint-est-decede-mercredi_11084778.html

    quant à Pascal engel, il peut quitter la scène sans tambours ni trompettes

    http://www.gritte.ch/der-verein/mitglieder/trompete/

    RépondreSupprimer
  9. PS je ne croyais pas si bien dire dans ce billet. J'ai trouvé un dialogue entre Socrate et Taylor Swift sur ce site

    http://www.mcsweeneys.net/articles/taylor-swift-a-socratic-dialogue

    RépondreSupprimer